Menu
Echec

Livre : Sur la terre en passant

5%
Compte à rebours
0
jours restants
  • Déjà souscrits

    135,000.00 CFA

  • Objectif

    2,500,000.00 CFA

  • Donateurs

    41

Compagnon de lutte du regretté Pius Njawe, Édouard kingue (Edking) a toujours mené une discrète aventure littéraire. Sa rencontre avec l’éditeur Honoré de Sumo a constitué le déclic. C’est ainsi qu’il publie en 2008 son recueil de poésie « Exil de Banlieue ».
Votre contribution vous donnera droit à un ou plusieurs exemplaires du livre et à une dédicace de l’auteur qui vous remercie d’avance.
« Sur la terre en passant » est préfacé par le professeur Franklin Nyamsi.
Extraits:

Solitude

J’ai au bas mot vingt-cinq enfants. Plus les non-déclarés et les adoptés. Et personne pour me dire bonne fête des pères?
Bon, il y a encore du temps, il y a encore de l’espoir
Il y a encore la vie…
…Mes gosses m’appellent papa. J’en suis fier. J’ai commencé à avoir des doutes quand mon moto- taximan m’a appelé  »le père ». Puis une dame encombrée de trois mioches, à qui j’ai cédé ma place dans le bus m’a gratifié d’un « merci papa » tonitruant. Mon mécano s’est mis de la partie, qui me téléphone: « le vieux, la batterie est fichue, hein le père-ci, Il faut la remplacer »
Vite. J’ai couru me regarder dans la glace. J’ai vu quelques rides certes, mais je m’interroge: à quel âge devient on ‘vieux’?…

Ballade érotico-musicale

Qu’est-ce qui peut expliquer le succès des chansons érotiques ? Eboa Lottin avait juste osé évoquer avec talent et pudeur l’histoire d’une dame qui avait des « cuisses comme du saucisson à l’ail ». Scandale au sein de l’opinion mais succès discographique des années 70.

Comparé à ce qui se chante aujourd’hui, Eboa Lottin n’était qu’un enfant de chœur. Les chanteurs des années 80 feront déplacer la ligne rouge des automatismes libidineux.

Entrez le montant de votre donation

CFA

Gratuit – Acheter
0 Commentaire

Leave a Comment

Votre adresse mail ne sera pas publiée

  TOP